Main Content

Quand consulter un ophtalmologiste?

Il est primordial de traiter vos yeux avec précaution durant toute votre vie. Négliger les changements dans la vision ou sauter des examens de la vue met notre plus précieuse faculté en péril.

La Société canadienne d’ophtalmologie (SCO) recommande que les adultes qui remarquent les symptômes suivants consultent un spécialiste des yeux aussitôt que possible.

  • Perte de vision ou absence de vision dans un œil ou les deux yeux
  • Changements dans la vue comme des éclats soudains, éclairs, filets ou jets irréguliers de lumière, vision onduleuse ou aqueuse, visages flous, distorsions ou lignes ondulées, halos, vision double
  • Changements dans le champ de vision comme des ombres, vision voilée, taches noires ou vue brouillée au centre ou en périphérie (côté) du champ de vision
  • Changements physiques à l’œil comme des yeux croches, yeux tournant vers l’intérieur, l’extérieur, le haut ou le bas, douleur, signes d’infection (rougeur, enflure, suppuration, etc.)
  • Changements dans la vision des couleurs

À quelle fréquence devriez-vous faire examiner vos yeux?

Il est important de faire examiner vos yeux régulièrement durant toute votre vie et de révéler l’histoire familiale de toute maladie oculaire.

Un premier examen de la vue à l’âge de six mois favorise la détection précoce des problèmes oculaires qui peuvent causer des retards dans le développement, des reculs éducationnels et des problèmes comportementaux chez les enfants ayant de la difficulté à voir correctement.

Les adultes en santé qui ne remarquent rien d’anormal quant à leurs yeux devraient consulter le spécialiste des yeux à la fréquence suivante :

De 19 à 40 ans : au moins aux 10 ans

De 41 à 55 ans : au moins aux 5 ans

de 56 De 56 à 65 ans : au moins aux 3 ans

Après 65 ans : au moins aux 2 ans

Est-ce que certains Canadiens présentent des risques plus élevés de problèmes oculaires et devraient consulter un spécialiste des yeux plus souvent?

Oui. Les Canadiens présentant des risques plus élevés comprennent :

  • Les personnes qui ont le diabète, une maladie de la thyroïde, des maladies rhumatologiques comme le lupus
  • Les personnes d’origine africaine ou hispanique
  • Toute personne qui a tendance à avoir une pression intraoculaire élevée
  • Toute personne qui a un historique familial de glaucome, cataracte, dégénérescence maculaire ou décollement de la rétine
  • Toute personne ayant déjà eu une blessure à l’œil
  • Les personnes prenant certains médicaments (le Plaquanil, le Prednisone, l’Ethambutol ne sont que quelques-uns des médicaments qui peuvent affecter les yeux; demandez toujours à votre médecin d’ordonnance si les médicaments que vous prenez peuvent affecter sur votre vision)
  • Les personnes qui ont déjà une vue très faible en raison d’autres facteurs comme la cataracte, le glaucome, la dégénérescence maculaire, etc.

Ces personnes devraient consulter un spécialiste des yeux à la fréquence suivante :

Les plus de 40 ans : au moins aux 3 ans

Les plus de 50 ans : au moins aux 2 ans

Les plus de 60 ans : au moins annuellement

Quelle est la différence entre un examen diagnostique des yeux et un examen aux fins de la réfraction?

Un examen diagnostique des yeux requiert les connaissances et l’expérience d’un docteur en médecine détenant une certification spécialisée en ophtalmologie.

Un examen de la réfraction concerne la prise de mesures de l’acuité visuelle et une ordonnance de correction. Cet examen ne requiert pas un docteur en médecine.

L’utilisation de personnel auxiliaire pour effectuer certaines procédures non médicales ou des tests est appropriée comme un moyen d’accroître la disponibilité des ophtalmologistes pour fournir des services médicaux et de fournir des soins oculaires complets et efficaces pour le plus grand nombre de personnes.

Il est entendu que ce personnel doit appuyer l’équipe des soins de santé oculaire et être supervisé par des ophtalmologistes en tout temps. L’ophtalmologiste est responsable de la prestation des soins oculaires complets, qui comprend les soins primaires, secondaires ou tertiaires.

img-vision-health-when

Évitez les blessures oculaires – faites preuve de sécurité oculaire :

Portez des lunettes protectrices à proximité de produits chimiques, de nettoyeurs, d’outils et de machines qui présentent des dangers

Protégez-vous les yeux du soleil

Portez des lunettes, un casque et une visière de protection quand vous vous adonnez à un sport avec balle ou rondelle

Protégez-vous les yeux quand vous utilisez des appareils extensibles, tels les câbles élastiques pour le bungee

Manipulez les pièces pyrotechniques avec grande prudence

Plus d’astuces pour protéger la vue »