Main Content

Politique de confidentialité de la SCO

  1. Engagement à respecter la vie privée
    La Société canadienne d’ophtalmologie (SCO) a le souci de protéger la vie privée de ses membres et des personnes qui font appel à ses services. La présente politique de confidentialité décrit les principes et méthodes de la SCO visant la collecte de renseignements personnels, leur utilisation et leur communication. La SCO recueille, utilise et communique de tels renseignements seulement avec le consentement de la personne visée, à moins que la loi ne permette ou n’exige autrement. La version en vigueur de la présente politique régira toute collecte, utilisation et communication de renseignements personnels par la SCO.

  2. Renseignements personnels
    Les renseignements personnels s’entendent de toute information qui peut servir à identifier une personne ou à la joindre.

    La présente politique s’applique à tous les renseignements personnels des membres et des membres éventuels ainsi que des personnes ayant manifesté de l’intérêt envers la SCO ou ayant participé à un événement parrainé ou organisé par la SCO. D’habitude, les renseignements personnels que la SCO recueille et utilise comprennent le nom de la personne, son adresse, son numéro de téléphone, son adresse électronique, ses coordonnées bancaires et sa carte de crédit (numéro de la carte, type, date d’expiration). La SCO demande aussi à ses membres des renseignements pertinents pour leur adhésion, tels que leur surspécialité, leur certification, la faculté de médecine qu’ils ont fréquentée, leurs principaux champs d’intérêt et leur volonté d’assumer des fonctions au sein de la SCO.

  3. Responsabilité
    La SCO a la responsabilité d’assurer la confidentialité de tous les renseignements personnels en sa possession, y compris les renseignements qu’elle achemine vers une tierce partie pour être traités. La chef de la direction de la SCO a été nommée agente de protection de la vie privée de la SCO. Elle peut déléguer la responsabilité quotidienne d’assurer le respect de la présente politique à d’autres membres du personnel, mais la protection des renseignements personnels lui incombe toujours.

    On peut joindre l’agente de protection de la vie privée au 1525, avenue Carling, bureau 610, Ottawa (Ontario) K1Z 8R9, 613-729-6779, poste 225.

    La SCO est également responsable de l’information qu’elle envoie à ses fournisseurs de services. Elle exige d’eux qu’ils se servent de cette information uniquement aux fins pour lesquelles celles-ci leur a été envoyée et qu’ils en assurent la confidentialité conformément aux lois pertinentes et à la présente politique.

    Les renseignements personnels recueillis par la SCO sont conversés et traités à Ottawa, Canada.

  4. Buts de la collecte, de l’utilisation et de la communication de renseignements personnels
    Renseignements sur les membres. La SCO recueille et utilise des renseignements sur ses membres et sur les candidats à l’adhésion aux fins suivantes :

    – traiter une demande d’adhésion ou de renouvellement d’adhésion;
    – recueillir et traiter les droits d’adhésion;
    – tenir les membres au courant des activités de la SCO et leur faire parvenir le Journal canadien d’ophtalmologie;
    – informer les membres des activités qu’organisent d’autres organismes sur des sujets qui s’inscrivent dans les visées de la SCO;
    – répondre aux questions et aux communications des membres;
    – informer les membres des réunions, congrès, ateliers et séminaires qui sont organisés par des organismes réputés et qui pourraient les intéresser;
    – analyser les données démographiques des membres à des fins de planification;
    – communiquer avec les membres pour sonder leurs opinions; l’information recueillie contribuera à orienter la SCO.

  5. Communication de renseignements personnels
    Pour faciliter les demandes d’adhésion et de renouvellement à une association provinciale ou à une société de surspécialité affiliée, la SCO perçoit les cotisations des adhérents à ces organismes (p. ex. : la Société canadienne de la rétine et l’Atlantic Provinces Ophthalmological Society). Elle remet ensuite les cotisations aux organismes pertinents et leur transmet les renseignements personnels recueillis sur leurs membres. Une fois que ces renseignements sont transmis, ils ne sont plus du ressort de la SCO et sont soumis aux principes et méthodes de protection de la vie privée de chacun des organismes en question.

    La SCO prépare un répertoire à l’intention de ses membres. Ce répertoire est destiné à leur usage exclusif. Les membres peuvent y avoir accès à partir du site Web ou en s’adressant à la coordonnatrice des services aux membres. Tout membre peut demander que son nom soit exclu de ce répertoire.

    Autrement ou à moins que la loi ne le permette ou ne l’exige, la SCO ne communique pas de renseignements personnels sans le consentement préalable des personnes touchées.

  6. Consentement
    La SCO n’utilise les renseignements personnels qu’avec le consentement des personnes visées, sauf dans les cas permis ou exigés par la loi. Quand une personne fait une demande d’adhésion ou de renouvellement d’adhésion ou qu’elle s’inscrit à une activité, elle aura l’option d’indiquer qu’elle ne souhaite pas recevoir d’information de la SCO ou de tiers. Par ailleurs, elle pourra retirer son consentement à n’importe quel moment, pour quelque raison que ce soit. Il lui suffira de communiquer avec la SCO, qui lui expliquera alors les répercussions de cette décision. Il faut prévoir un délai de trois mois pour traiter une demande de retrait de consentement.

  7. Site Web
    La SCO offre de l’information et certains services à ses membres par l’intermédiaire de son site Web. En consultant le site, les internautes acceptent que des renseignements sur eux soient recueillis, utilisés et communiqués conformément à la présente politique.

    Liens. Le site affiche des liens vers des sites Web de tiers, telles des sociétés affiliées à la SCO. Ces liens servent seulement à faciliter la vie des internautes. La SCO n’assume aucune responsabilité et n’a aucune autorité en ce qui concerne ces sites Web ainsi que les renseignements qu’ils recueillent, utilisent et communiquent.

  8. Exactitude de l’information
    La SCO s’efforce d’assurer l’exactitude et la mise à jour des renseignements personnels. Pour cette raison, elle demande d’aviser son personnel de toute inexactitude ou encore de toute correction ou modification à y apporter.

  9. Durée de conservation des renseignements personnels
    La SCO conserve les renseignements personnels le temps exigé par les fins pour lesquelles ils ont été recueillis ou selon les exigences juridiques et réglementaires.

  10. Mesures de protection de l’information
    La SCO a pris des mesures appropriées pour assurer la protection des renseignements personnels contre la perte ou le vol, l’accès non autorisé, les communications illicites, la copie, la modification ou la destruction. Les dossiers des membres sont protégés par un mot de passe pour en assurer la confidentialité.

    Les membres du personnel de la SCO qui ont accès à des renseignements personnels sont tenus d’en respecter la confidentialité conformément à leur contrat de travail. La SCO a mis en œuvre diverses mesures de protection des renseignements personnels, qui comprennent notamment un accès limité aux données et aux lieux où elles sont conservées, ainsi que des moyens techniques comme des mots de passe.

  11. Accès
    Toute personne peut consulter les renseignements personnels sur son compte en s’adressant à l’agente de protection de la vie privée, au 613-729-6779, poste 225. La SCO s’engage à donner suite à ces requêtes le plus rapidement possible ou, à tout le moins, dans les délais prescrits par la loi. Sous réserve de certaines exceptions et limites prévues par la loi, une personne peut avoir accès à tous les renseignements personnels que la SCO détient à son sujet. La SCO corrigera ou modifiera tout renseignement personnel jugé incomplet ou inexact.

  12. Questions et plaintes
    Pour obtenir de plus amples renseignements sur la présente politique ou les efforts de la SCO en vue d’assurer la confidentialité des renseignements personnels ou encore pour porter plainte, il faut communiquer avec l’agente de protection de la vie privée, au 613-729-6779, poste 225. La SCO fera enquête sur toute plainte portée à sa connaissance et prendra les mesures qui s’imposent, le cas échéant.

Octobre 2013
Source : Société canadienne de cardiologie

Les soins oculaires au Canada en chiffres

15,8 G$ : coût de la perte de vision au Canada, annuellement

8,6 G$ : coût immédiat des soins de santé, annuellement

7,2 G$ : coût indirect (pertes de gains, soins et réadaptation, matériel spécial, etc.)

30,3 G$ : coût annuel de la perte de vision au Canada d’ici 2032

[Source: Perte de vision au Canada 2011]