Main Content

Recevoir une injection intravitréene

Avant l’injection, votre ophtalmologiste va nettoyer autour de l’œil avec une solution d’iode diluée pour réduire le risque d’infection.

Un spéculum en métal servira à tenir les paupières ouvertes afin que vous n’ayez pas à vous soucier des clignotements intempestifs. Une petite quantité d’anesthésique local est injectée dans la couche la plus extérieure du tissu sur l’œil.

Ensuite, le médicament sera injecté dans l’œil avec une aiguille très fine. Le spéculum est ensuite retiré et le tour est joué!

Toute l’opération prend moins de cinq minutes.

Si vous avez un glaucome, votre chirurgien peut vérifier votre pression intraoculaire quelques heures après l’injection.

Après l’injection, on vous demande de ne pas vous frotter les yeux ni de mouiller votre œil pendant trois jours.

On peut également vous demander d’utiliser des gouttes quatre fois par jour pendant trois jours après l’injection.

Si vous avez des problèmes comme une baisse de vision, quelque chose de sombre venant des bords de votre champ de vision, ou une douleur dans les yeux, vous devriez communiquer avec le cabinet du médecin le plus tôt possible.

Si votre problème se produit après les heures de bureau ou durant la fin de semaine, vous devriez vous rendre au service d’urgence le plus près.

La plupart des patients sentent un peu d’inconfort à cause de l’iode ou du spéculum, et la plupart des patients recevant des injections de kenalog peuvent voir le médicament circuler dans l’œil; il est très rare d’avoir un problème grave à cause de l’injection.

Votre ophtalmologiste va planifier vos prochaines visites, généralement pendant 4 semaines.

L’information sur les affections oculaires, troubles et traitements, est présentée gracieusement par les Médecins et chirurgiens ophtalmologistes de l’Ontario.

L’information sur les affections oculaires, troubles et traitements, est présentée gracieusement par les Médecins et chirurgiens ophtalmologistes de l’Ontario.