Main Content

Occlusions artérielles rétiniennes

Occlusion de l’artère rétinienne brachiale (OARB)

La plupart des personnes savent qu’une tension artérielle élevée et d’autres maladies vasculaires posent des risques à la santé générale, mais plusieurs ignorent peut-être qu’une tension artérielle élevée peut modifier la vision en endommageant les artères de l’œil.

L’occlusion de l’artère rétinienne brachiale (OARB) bloque les petites artères de l’œil (la couche nerveuse photosensible s’étendant à l’arrière de l’œil).

La cause la plus courante d’OARB est une thrombose, la formation d’un caillot de sang. Quelquefois, le blocage est causé par une embolie, un caillot charrié par le sang d’une autre partie du corps.

La vision centrale se perd soudainement si l’artère rétinienne bloquée est l’une de celles qui irriguent la macula, la partie de la rétine responsable de la vision fine, aiguisée.

Après une OARB, la vision peut aller de normal (20/20) à la détection ardue du mouvement d’une main.

L’OARB pose des risques considérables à la vision. Si vous avez eu une occlusion de l’artère rétinienne brachiale, des visites régulières à votre ophtalmologiste ou à votre optométriste sont essentielles.

Occlusion de l’artère rétinienne centrale (OARC)

Vous savez certainement qu’une tension artérielle élevée et d’autres maladies vasculaires posent des risques à votre santé générale, mais vous ignorez peut-être qu’elles peuvent modifier votre vision en endommageant les artères de votre œil.

L’occlusion de l’artère rétinienne centrale (OARC) survient généralement chez les personnes âgées de 50 à 70 ans.

Le problème médical le plus courant associé à une OARC est l’artériosclérose (durcissement des artères). La maladie de l’artère carotide apparaît chez près de la moitié des personnes ayant un OARC.

La cause la plus courante d’OARC est une thrombose (formation d’un caillot de sang anormal). L’OARC peut aussi être causée par une embolie, un caillot qui provient d’une autre partie du corps et est charrié vers la rétine par le flux sanguin.

L’OARC bloque l’artère centrale de votre rétine, la couche nerveuse photosensible à l’arrière de l’œil.

Le premier signe d’OARC est une perte de vision soudaine et douloureuse qui vous laisse difficilement capable de compter vos doigts ou de distinguer la lumière de la noirceur.

La déficience visuelle peut être permanente sans traitement immédiat. Les dommages irréversibles à la rétine surviennent après 90 minutes, mais même 24 heures après le début des symptômes, la vision peut encore être sauvée ou partiellement rétablie.

L’objectif du traitement d’urgence est de rétablir le flux sanguin rétinien. Après le traitement d’urgence, vous devriez passer une évaluation médicale approfondie.

L’information sur les affections oculaires, troubles et traitements, est présentée gracieusement par les Médecins et chirurgiens ophtalmologistes de l’Ontario.

L’information sur les affections oculaires, troubles et traitements, est présentée gracieusement par les Médecins et chirurgiens ophtalmologistes de l’Ontario.