Main Content

Dégénérescence myopique

La dégénérescence myopique est une condition caractérisée par une distension progressive de l’œil qui endommage la rétine, la couche de cellules photosensibles qui tapisse le fond de l’œil.

Les personnes atteintes de myopie sévère (forte myopie) sont plus à risque de dégénérescence myopique.

La dégénérescence myopique se produit généralement chez les jeunes adultes et peut conduire à une diminution progressive de la vision centrale.

La vision peut diminuer plus brusquement chez un petit pourcentage de patients. Bien que la vision centrale puisse être perdue, la vision périphérique (latérale) reste généralement inchangée.

La vue restante peut encore être très utile, et avec l’aide de dispositifs optiques de basse vision, les gens atteints de cette maladie peuvent poursuivre nombre de leurs activités normales.

Les causes de la dégénérescence myopique ne sont pas bien comprises, mais elles peuvent inclure des anomalies biomécaniques ou des facteurs héréditaires.

La théorie biomécanique suppose que la rétine, dans un œil myope, est tendue sur une zone plus grande que la normale, car l’œil a une forme plus longue que normale.

Au fil du temps, la couche externe de l’œil, connue sous le nom de sclérotique, s’étend aussi en réaction à des forces comme la pression interne de l’œil. Cet étirement de la sclérotique nous amène à croire qu’il provoque la dégénérescence de la rétine.

Dans la théorie héréditaire, on croit que les modifications de la rétine sont un processus inévitable, héréditaire.

La perte de la vision centrale peut se produire si des vaisseaux anormaux poussent directement sous le centre de la rétine dans une zone connue sous le nom de macula. C’est ce qu’on appelle la néovascularisation choroïdienne. Le diagnostic et le traitement précoces peuvent réduire la quantité de déficience visuelle.

Les personnes atteintes de dégénérescence myopique devraient faire suivre leur vision par un ophtalmologiste sur une base régulière.

Il est également utile d’utiliser la grille d’Amsler pour surveiller la vision à la maison et pour détecter la croissance rapide de ces vaisseaux anormaux.

Les patients atteints de dégénérescence myopique courent un risque accru de développer des déchirures rétiniennes périphériques et un décollement de la rétine.

De nouveaux clignotements de lumière, « corps flottant », « rideaux » ou « voiles », de même qu’une perte de vision, devraient être évalués par un ophtalmologiste immédiatement.

L’information sur les affections oculaires, troubles et traitements, est présentée gracieusement par les Médecins et chirurgiens ophtalmologistes de l’Ontario.

L’information sur les affections oculaires, troubles et traitements, est présentée gracieusement par les Médecins et chirurgiens ophtalmologistes de l’Ontario.